acceuil
Chasser :

Attention aux piqûres d'anémone

L'anémone de mer est un animal à organisation simple, dont les différentes fonctions sont remplies par des tissus et des organes formés de cellules spécialisées . L'organisation interne est très simple puisqu'elle se réduit à un appareil digestif en forme de "sac" à double paroi. Les appareils circulatoires et excréteurs sont absents mais ces fonctions sont assurées par l'appareil digestif.

Le corps est issu de 2 feuillets embryonnaires : l'ectoderme qui donnera la paroi du tégument et l'endoderme qui constituera la paroi digestive. Ces feuillets sont séparés par une gelée, la mésoglée qui renferme des cellules nerveuses et des cellules migratrices. Chez les anémones, l'ectoderme au niveau de la bouche, donne un pharynx qui pend dans la cavité gastrique. il porte 1 ou 2 gouttières ciliées longitudinales dont les mouvements assurent la circulation de l'eau.


Des vidéos d'anémones
video anémone vidéo anemone

Considérée comme un "animal plante" sous l'antiquité à cause de sa ressemblance avec une fleur, l'anémone est une espèce solitaire, fixée aux rochers par une sole pédieuse; elle est pourtant capable d'une certaine reptation (déplacement). 
Le corps de couleur vert clair à brun violacé est mou, dépourvu de squelette rigide et de spicules. Pourtant un véritable squelette hydro-statique assure une certaine rigidité provoquée par le fluide incompressible qui remplit la cavité gastrovasculaire, les muscles longitudinaux situés dans l'épiderme et les muscles circulaires de la paroi digestive !

L'animal est un polype de grande taille qui a la forme d'une colonne dont la cavité centrale est divisée par des cloisons molles symétriques portant les glandes reproductrices.

La colonne porte sous les tentacules externes une rangée de protubérances bleues ou acrorrhages. Elle est terminée par une bouche entourée de nombreux tentacules, leur nombre est un multiple de 6 disposés sur plusieurs verticilles. Ces tentacules sont longs et simples.


La piqûre d'anémone

ATTENTION

Souvent on se fait piquer très bêtement. On s'accroche au rocher pendant un agachon, la main posée sur une anémone. En remontant on remet son tuba avec la main et là le gant comporte des morceaux d'anémone arrachés qui vous brûlent instantanément.

Donc surtout : attention où vous posez vos mains lors d'un agachon.

La plupart du temps cela n'entraîne qu'une inflammation légère qui démange et fait gonfler la zone touchée.

Mais attention car des fois cela peut créer un choc anaphylactique .

Le choc anaphylactique

Pour commencer, qu'est-ce que l'anaphylaxie ? On désigne par anaphylaxie les formes d'allergies graves et généralisées. L'anaphylaxie n'a été découverte qu'en 1901 par Charles Richet et Paul Portier de manière fortuite : ces derniers décident de pratiquer des injections répétées d'extraits d'anémone de mer sur un chien pour l'y habituer. Seulement le chien meurt à la deuxième injection......

Le choc anaphylactique caractérise l'accident allergique brutal, violent, susceptible d'entraîner la mort, mais réversible (grâce à des médicaments tels que l'adrénaline) . C'est la réaction la plus intense de l'hypersensibilité immédiate, se caractérisant par un collapsus cardio-vasculaire qui se développe quelques minutes à quelques heures après contact avec un allergène, avec pâleur, refroidissement, dilatation des vaisseaux et baisse de pression artérielle…

Un autre phénomène ?